Utilisation des produits Dracal dans LabVIEW

1) Présentation

Cette page présente une méthode simple pour utiliser les capteurs Technologies Dracal inc. à même LabVIEW, une platforme développée par National instruments qui permet de réaliser des systèmes de contrôle et de mesure facilement et rapidement à l'aide d'un language de programmation graphique. Pour en apprendre davantage sur LabVIEW, visitez le site web de National instruments.

L'ensemble des produits supportés par notre enregistreur de données QTenki, en fait tout nos produits USB, sont facilement utilisables avec LabVIEW par le biais d'un outil en ligne de commande fourni avec QTenki version 2.1.1 ou plus récent.

2) Prérequis

  • QTenki version 2.1.1 ou plus récent
  • LabVIEW
  • Connaissances élémentaires d'utilisation de la ligne de commande
  • Connaissances de base de LabVIEW

3) Déterminer le numéro d'identification de votre capteur

Il faut d'abord installer QTenki afin d'avoir les pilotes nécessaires pour
communiquer avec les capteurs. Vous pouvez ensuite lançer QTenki afin de confirmer le fonctionnement des capteurs, mais ne le
laissez pas ouvert.

En effet, nous allons plutôt utiliser l'outil «usbtenkiget.exe» fourni avec QTenki. Accédez au menu démarrer et dans la boîte «exécuter...» (ou recherche sous Windows 7) puis saisissez «cmd.exe». Ceci ouvrira un interpréteur de commandes. Naviguez ensuite jusqu'au répertoire d'installation de QTenki. Exemples:
« cd "c:program files (x86)QTenki" » (système 64 bit) ou « cd "c:program filesQTenki" » pour un système 32 bits.

Exécutez ensuite usbtenkiget.exe avec l'option -l pour lister les capteurs disponibles:

Il y avait deux capteurs USB sur le système lorsque l'exemple ci-dessus a été réalisé. Chaque capteur USB fabriqué par Technologies Dracal inc. comporte un numéro d'identification unique. Cela permet d'utiliser plusieurs capteurs sur le même système sans confusion. Dans notre exemple, il s'agit des
numéro «SE95_0» et «B10004». Notez d'abord le numéro de série du capteur que vous souhaitez utiliser.

4) Déterminer le numéro du ou des canaux auxquel(s) vous souhaitez accéder

Outre le numéro de série, les messages affichés par usbtenkiget.exe contiennent une autre information essentielle: La liste des canaux, leur fonction et numéro. Par exemple, le capteur «B10004» ci-haut possède 7 canaux. Le canal 1 est la température, le canal 2 l'humidité, et ainsi de suite. Prenez en note le ou les canaux qui vous intéressent pour votre applicatin LabVIEW.

usbtenkiget.exe permet de lire un ou plusieurs canaux et d'afficher leurs valeur dans un format facile à interpréter par un autre logiciel (LabVIEW dans ce cas). Le numéro de série du capteur à lire est spécifié par l'option « -s » et le numéro du canal par l'option -i . Plusieurs autres options sont disponibles pour contrôler d'autres paramètres tel les unités de mesure et la précision d'affichage. Exécutez simplement usbtenkiget.exe -h pour en apprendre davantage.

Voici un exemple démontrant comment afficher le canal 0 (température) du capteur «SE95_0»:

Pour récupérer plusieurs cannaux simultanément, simplement les séparer par des virgules. Ici, les canaux 0 à 2 du capteur «B10004» sont récupérés:

5) Exécution d'un outil externe depuis LabVIEW

Après avoir bâti une ligne de commande basée sur usbtenkiget.exe qui récupère les données voulues, il s'agit de faire exécuter cette même commande à LabVIEW pour ensuite séparer le résultat en sources de donnés utilisables. L'élément «System Exec.vi», accessible via le panneau de fonctions/connectivité se prête parfaitement à cela:

Voici ci-dessous un exemple complet. La ligne de commande (dans ce cas c:program filesQTenkiusbtenkiget.exe -B 10004 -i 0,1,2) est passée en paramètre à «System Exec» via une chaîne de caractères constante. Les donnés en sortie sont ensuite séparées (D'où la constante virgule qui indique le séparateur), interprétées en tant que valeurs à virgule flotante («%f»), puis placés dans un tableau où les rangés correspondent aux canaux récupérés. Dans l'exemple ci-dessous, les donnés sont ensuite extraites du tableau et acheminées vers leurs éléments graphiques respectifs.

Organigramme:

Façade:

6) À savoir

Les points suivants doivent être pris en considération lors de la conception et l'utilisation:

  • Pour éviter des erreurs, il n'est pas recommandé d'utiliser QTenki alors que l'application LabVIEW est en cours d'exécution.
  • Pour éviter des erreurs, il est recommandé de ne pas démarrer plus qu'une instance de usbtenkiget simultanément.
  • Comme chaque saisie implique l'exécution d'un logiciel externe, la fréquence d'échantillonage maximale pourrait ne pas être très élevée. (Plus ou moins 1 seconde, mais cela du type de capteur, de la version du capteur et du nombre de canaux accédés).
  • Les produits Dracal ne doivent pas être utilisés pour réaliser des systèmes critiques dont une panne peut avoir des conséquences graves.

LabVIEW est une marque de commerce de National Instruments. Technologies Dracal inc., ni aucun logiciel ou autres articles fournis ou offerts par Technologies Dracal inc., ne sont affiliés avec, approuvé par, ni commandités par National Instruments.