Installation et étalonnage du DXC220 (CO2) en incubateur

Informations générales

Le DXC220 est un instrument de mesure de précision qui permet de mesurer des quantités de dioxyde de carbone (CO2) dans des environnements très exigeants, voire hostiles. Cet instrument couvre la plage de 0 à 20% en concentration de CO2.

Ces unités sont étalonnées dans l'usine de Dracal Technologies, à un niveau de concentration de CO2 certifié à 5%, à température et humidité relative ambiante. Ces conditions d'étalonnage ont été déterminées afin de couvrir plusieurs types d'applications. Cependant, lorsque les conditions d'usage sont différentes de celles d'étalonnage ci-dessus, comme en situation d’incubateur, il est nécessaire de réétalonner l'instrument afin d'assurer un degré de précision optimal. Pourquoi?

Pourquoi dois-je étalonner mon DXC220 pour usage en incubateur?

Tous les instruments de mesure de Dracal Technologies intègrent des composantes électroniques qui sont sensibles à leur environnement. Bien que cette sensibilité permette un niveau précision qui satisfasse les hauts standards scientifiques, elle implique aussi que pour obtenir les mesures les plus exactes possible, l'instrument nécessiter d'être étalonné dans leur environnement final d'utilisation. C'est le cas particulier du DXC220 utilisé dans des conditions d'incubateur.

 

Le taux d'humidité relative et la température en situation d'incubateur étant considérablement supérieurs aux conditions d'étalonnage en usine, les niveaux de CO2 retournés sont affectés par ces conditions extrêmes d'utilisation. Le mécanisme de lecture de CO2 du DXC220 étant basé sur un principe de mesure taux d'absorption d'ondes lumineuses, le niveau élevé d'humidité relative élevé a un impact particulièrement important sur la lecture de CO2.

 

Aussi, comme Dracal Technologies applique un étalonnage à un niveau de concentration de 5% de CO2, ceci a pour conséquence que le degré de précision d'un DXC220 à sa réception par l'usager est optimal autour de ce niveau de concentration spécifique. Si le cas d'utilisation de l'usager se situe à un autre niveau de concentration (par exemple plus près de 0%, ou de 10%), il est fortement recommandé d'étalonner l'instrument à des niveaux de CO2 similaires au cas final d'utilisation afin d'en améliorer la précision.

C'est pourquoi tous nos lecteurs de CO2 (DXC120 et DXC220) mettent gratuitement à votre disposition un mécanisme d'étalonnage en un point pour leur canal la lecture de CO2.

Installation et étalonnage du DXC220 en incubateur

1. Installation

Dans le cas d'étalonnage avec une bouteille de gaz certifiée, retirez le bouchon noir qui bloque l'entrée directe de gaz sur l'instrument, en poussant sur l'anneau bleu qui le retient. Insérez-y une extrémité du tube orange qui est livré avec l'instrument. Installez l'autre extrémité du tube orange sur votre bouteille de gaz.

Vaporisez correctement votre instrument de solution désinfectante afin d'éviter toute contamination des éléments de votre culture.

Placez votre instrument en position verticale dans votre incubateur. Si vous détenez une version possédant également une sonde externe de température et d'humidité relative, il est important de placer cette sonde de manière que la tête de la sonde pointe vers le bas, afin d'éviter les écoulements en cas de condensation.

La majorité des incubateurs sont munis d'une entrée permettant le passage de fils à l'intérieur de celui-ci. Prenez avantage de cette ouverture pour laisser sortir le fil USB.

L'instrument possèdes des orifices afin d'en permettre l'attache. Un simple attache en plastique suffit à installer solidement l'instrument dans sa position finale.

2. Vérification rapide

Consultez nos tutoriels vidéo où chaque onglet du logiciel est présenté en moins de 3 minutes.

Branchez votre instrument et, à l'aide de DracalView, validez rapidement vos lectures en affichant graphiquement via l'onglet Graph View le canal CO2 GAZ PPM (filtered). Vous pouvez aussi afficher n'importe quel autre canal de votre choix. Si vous ne savez pas lequel choisir, affichez-les tout simplement tous. Préservez la tâche d'enregistrement graphique et assurez-vous que celui-ci soit configuré de manière à afficher les données historiques sur une période d'une semaine.

Il est aussi recommandé de lancer une tâche de journalisation de tous les canaux du DXC220 dans l'onglet Logging, afin d'assurer une redondance facile et sécurisante de vos précieuses données.

3. Comptez 7 jours d'adaptation

Laissez votre instrument s'adapter à son environnement pendant 7 jours, et ce dans ses conditions finales d'utilisation. Utilisez Graph View pour juger de la stabilité des lectures.

4. Étalonnez

Une fois les lectures de température, d'humidité relative et de CO2 stabilisées, étalonnez votre instrument. Si vous étalonnez à partir d'une bouteille de gaz certifiée, ouvrez votre bouteille et laissez circuler le gaz de référence jusque dans l'instrument à un débit de .4 LPM. Observez attentivement sur le graphique la courbe de lecture du canal de CO2 afin de déterminer le moment où celui-ci est stabilisé.

Note Importante: Restez près de votre instrument. Pour un meilleur résultat, il est recommandé d'étalonner l'instrument le plus rapidement possible à partir du moment où la lecture se stabilise, afin de limiter les changements de conditions interne en température et humidité relative de votre instrument. En effet, le gaz que vous injectez est plus sec et moins humide que vos conditions d'opérations, et il est important de limiter au maximum l'impact de ces conditions différentes sur votre instrument. Soyez donc prêt à étalonner dès que l'occasion se présente.

Cliquez sur le bouton "Calibrate" qui se trouve à la droite du canal de lecture brute de CO2 (CO2 GAS PPM (instant)) afin d'ouvrir la fenêtre d'étalonnage. Inscrivez, en ppm, le niveau de CO2 de référence, i.e. celui qui devrait être retourné au moment précis d'étalonnage. En particulier, si vous étalonnez à partir d'une bouteille de gaz certifiée, inscrivez tout simplement la concentration du gaz en question.

Cette opération est irréversible, mais peut être effectuée une quantité illimitée de fois. L'étalonnage ainsi appliquée prend en compte les paramètres de températures interne afin d'assurer une compensation en température et offrir une meilleure précision pour des conditions différentes de température.

5. Terminez l'étalonnage

Pour ceux qui étalonne avec une bouteille de gaz, assurez-vous de bien fermez cette dernière. Vous pouvez aussi rapidement retirer le tube orange de votre instrument (en poussant l'anneau bleu) et réinsérer le bouchon noir qui a été retiré initialement.

6. Visualisez, mesurez et intégrez

Votre instrument est maintenant étalonné et prêt à être utilisé. Grace au logiciel  DracalView, vous pouvez instantanément visualiser et journaliser vos données. Il est aussi possible de rediriger facilement vos données dans vos propres logiciels grâce à notre outil en ligne de commande dracal-usb-get, qui est téléchargé automatiquement lors de l’installation de DracalView.

Conclusion

Une fois étalonné, votre DXC220 vous permet de mesurer les niveaux de CO2, de température et d’humidité relative 7 jours sur 7, 24h sur 24, à une température allant jusqu’à 70C et un taux d’humidité relative jusqu’à pratiquement 100% (tant que les conditions de condensation ne sont pas atteintes).

Pour toute autre question concernant l’installation et l’étalonnage de votre DXC220, contactez-nous et il nous fera plaisir de vous offrir tout le support nécessaire afin de vous permettre d’aller de l’avant le plus rapidement possible avec votre projet.