Présentation de QTenki: Notre logiciel d’acquisition de données

Vous trouverez sur cette page les multiples fonctionnalités de QTenki, notre logiciel d'enregistrement de données.
La documentation suivante est basée sur la version 2.1.21.

1) Onglet Sources

1.1) Vue générale


    [1] Capteurs connectés.
         Vous pouvez en avoir autant que vous le souhaitez. Dans cet exemple, il y en a quatre, à savoir E00004, E00001, E16973 et E16972.

    [2] Numéro de série unique du capteur ainsi que son nom de produit.

    [3] Canaux disponibles d'un capteur.
         Un canal est le flux de données d'une mesure spécifique. Il peut être réel ou virtuel.
         Les canaux réels sont le résultat direct de mesures physiques. Les canaux virtuels sont des valeurs calculées à partir des canaux réels. L'humidex est un exemple de canal virtuel.
    [4] Valeur minimale et maximale rencontrée jusqu'à présent pour un canal.
         Vous pouvez réinitialiser ces valeurs (voir point [5]).

    [5] Réinitialiser les valeurs minimales et maximales rencontrées jusqu'à présent. Affecte les valeurs affichées au point [4].

    [6] Unités de mesure.
          Les unités de mesure peuvent être modifiées dans l'onglet Configuration.

    [7] Nom que vous voulez utiliser pour un canal.

    [8] Canaux que vous souhaitez voir dans l'onglet Big View.

    [9] Canaux que vous voulez voir dans l'onglet Graph View.

    [10] Cocher/décocher tout.

    [11] Indication de la présence de points de calibration sur les appareils calibrables. Voir la section 1.2) de cette documentation pour plus de détails sur la gestion de la calibration.

    [12] Informations générales sur le capteur.

1.2) Gestion de la calibration

    [1] Boutons de gestion des points de calibration.
         Ici, les boutons sont grisés comme le produit USB-DXC100 n'est pas calibrable (son nom de produit ne contient pas le suffice "-CAL").
    Il en est de même pour les canaux virtuels des produits calibrables.

         
    Le choix ou non d'afficher les boutons de calibration se fait dans l'onglet Configuration (voir section 5 point [9]).

    [2] Boutons de gestion des points de calibration, sur un canal calibrable. Celui-ci n'est pas grisé.

    [3] Fenêtre de gestion des points de calibration.

    [4] Option d'activation ou de désactivation de la calibration, s'appliquant uniquement aux données générées par QTenki.
    Il est important de noter que même si cette case est cochée, les points de calibration demeurent enregistrés dans le capteur.
    Ainsi, pour les usagers désirant accéder à leurs données notre outil en ligne de commande usbtenkiget, il est important de noter que la calibration ne sera pas désactivée dans usbtenkiget.

    [5] Indicateur de la présence de points de calibration.

         La présence de flèches vertes indique que des points sont enregistrées et que la calibration est activée.

         La présence de flèches rouges indique que des points sont enregistrées mais que la calibration est déactivée.

         L'absence de flèche indique l'absence de point de calibration.

Consultez la page documentation de usbtenkical pour calibrer vos capteurs à partir du terminal avec notre outil en ligne de commande.

1.3) Canaux mathématiques (MATH)

    [1] Canaux mathématiques.

    [2] Modifiez la formule.

         
    Dans un formule, incorporez les données d'un canal en y référant dand la forme [SourceId] (ex. [E16973:00]).

    [3] Cliquez sur "Edit" pour définir l'unité du canal et pour modifier la formule.

    [4] Découvrez des exemples et des conseils pour vous aider à démarrer.

2) L'onglet d'enregistrement (Logging)

    [1] Sélectionnez les données à enregistrer.

    [2] Configurez le format du fichier d'enregistrement.

    [3] Définissez le format des horodatages.

    [4] Décidez comment détecter les erreurs dans le fichier.

    [5] Décidez de l'action à entreprendre si le fichier en [6] existe déjà.
         
    Il est possible d'écraser le fichier existant, mais aussi d'en continuer l'écriture avec le nouvel enregistrement.

    [6] Choisissez/créez le fichier de destination.

    [7] Déterminez la fréquence d'enregistrement des données.

    [8] Intégrez un commentaire dans l'entête du fichier d'enregistrement.

         
    Si vous décidez d'effectuer plusieurs enregistrments subséquesnts dans le même fichier, cette option de vient pratique pour différencier les différents enregistrements.

    [9] Commencez/arrêtez l'écritude de votre fichier.

    [10] Cliquez sur View file pour voir l'écriture du fichier en temps réel.

3) L'onglet de vue agrandie (Big View)

    [1] Affichage des canaux de données sous leur alias tel que défini par l'utilisateur dans l'onglet Sources.

         
    Les canaux à afficher sont sélectionnés dans l'onglet Sources sous la colonne Big View (Sources point [8]).

         
    Allez dans l'onglet Configuration (points [10] et [11]) pour décider si les unités et/ou les alias doivent être affichés ou non.

4) Onglet d'affichage graphique (Graph View)

    [1] Cliquez une fois pour modifier le nom du graphique.

    [2] La légende.
         
    Les canaux à visionner sont sélectionnées dans l'onglet Sources sous la colonne Graph (Sources point [9]).
         
    Les canaux de données sont identifiés par leur alias, tel que défini par l'utilisateur dans l'onglet Sources.
         
    Changez la position de la légende au point [5] ci-dessous.

    [3] Cliquez une fois sur la ligne pour modifier la couleur et le style.

    [4] Cliquez une fois pour modifier le nom des axes.

    [5] Changez la position de la légende.

    [6] Cochez cette case pour afficher toutes les données disponibles jusqu'à l'heure actuelle.
         
    Décochez la case pour changer l'échelle d'affichage.
         
    Astuce : Pour changer l'échelle d'affichage uniquement dans la direction de l'axe x, décochez cette case et cochez la case Auto-catégorie axe Y (point [6]).

    [7] Cochez cette case pour imposer une échelle de l'axe des y recouvrant l'ensemble des données à visualiser.
         
    Décochez la case pour changer l'échelle.
         
    Astuce : Pour effectuer un changement d'échelle uniquement dans la direction de l'axe des y, décochez cette case et cochez la case Auto-catégorie axe des X (point [5]).

    [8] Utiliser une échelle logarithmique sur l'axe des Y.

    [9] Définissez votre intervalle d'échantillonnage. Le minimum est de 100 ms.
         
    Cette valeur doit être supérieure ou égale à la boucle d'échantillonnage du capteur (Configuration point [5]).

    [10] Durée totale d'affichage disponible.
         
    L'affichage suit une règle premier entré premier sorti : les points de données les plus anciens sont les premiers à disparaître.
         
    Pour visualiser vos données sur une période plus longue, vous pouvez soit augmenter l'intervalle d'échantillonnage (point [9]), soit utiliser un fichier de journalisation (onglet logging) pour exporter les données dans un logiciel de graphisme.
    [11] Pause de l'affichage des données.
         
    Le fait d'arrêter puis de reprendre l'affichage n'entraîne pas de discontinuité dans le graphique.
    Les données recommencent à s'afficher directement les unes derrière les autres.
         
    Note: Mettre pause dans cet onglet n'affecte pas l'enregistrement des données dans l'onglet Logging.
    [12] Effacer le graphique.
    [13] Enregistrer le graphique dans un fichier (plusieurs formats disponibles).

5) Onglet Configuration

    [1] Changez les unités pour chaque type de mesure.

    [2] Support de la formule de compensation de l'humidité dans certains produits très anciens.

    [3] Lorsqu'ils ne sont pas cochés (par défaut), les canaux virtuels d'indice de chaleur valident si les mesures de température et d'humidité (sur lesquelles la formule d'indice de chaleur est basée) sont dans leur plage de précision pour retourner une valeur correcte.
    Si ce n'est pas le cas, les canaux d'indice thermique retournent la valeur "hors plage".
         
    Cochez cette case pour avoir toujours une valeur calculée de l'indice thermique, même hors des plages de précisions.

    [4] Similaire au point [3] ci-dessus, appliqué aux canaux virtuels d'humidex.

    [5] Temps minimum alloué à QTenki pour effectuer une mise à jour des données capturées par les capteurs reconnus.
    Lors de l'utilisation d'une grande quantité de capteurs, une valeur plus élevée peut être imposée pour assurer une mise à jour complète de toutes les données.
    Dans le cas où tous les capteurs n'auraient pas pu être interrogés dans le délai imparti, la valeur affichée sera identique à la dernière valeur enregistrée.

    [6] Nombre de décimales à afficher.

    [7] Configuration du niveau de la mer.

    [8] Décidez si les alias doivent être affichés dans l'onglet Big View.

    [9] Décidez si les boutons de gestion de la calibration doivent être affichées dans l'onglet Sources.

    [10] Décidez si les unités doivent être affichées dans l'onglet Big View.

    [11] Cochez cette case si, lorsque vous minimisez la fenêtre de QTenki, vous voulez seulement voir l'icône d'accès dans votre barre d'état système, et non dans votre barre d'outils.

    [12] Personnalisez votre fenêtre QTenki. Dans la présente documentation, le blanc a été imposé comme couleur des fenêtres (gris étant l'option par défaut).